Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/06/2012

...Je suis Angevin.

Surprise et effet inattendu de ce blog, j’ai rencontré Monsieur Béatse, le Maire de la ville. Il avait lu attentivement ma prose et s’est montré très intéressé par mon expérience de nouvel arrivant à Angers . Je l’ai rassuré : je lui ai dit que je m’installais ici définitivement et lui confirme encore que la ville dont il est l’édile m’a définitivement séduit !

Il m’a demandé les points qui seraient à améliorer selon moi… alors voilà en guise de conclusion mes suggestions :

- Réaliser  l’aménagement des rives de Maine, offrir rapidement une jolie promenade sans voiture le long de la rive gauche, comme lors de ce dimanche de Mai où toute la ville courait. Je sais, c'est déjà sur les rails comme un grand plan d'aménagement, mais dans le phasage, essayer de donner ce signe-là rapidement.

 

- Faire la seconde ligne de tramway. Je sais aussi, les travaux de la première ont été longs et pénibles. On peut se donner du temps, mais penser que c'est inévitable et concevoir l'avenir autour de cela.

 

- Continuer de faire des pistes cyclables et les rendre plus sures (je peux faire une liste des endroits dangereux...). Essayer de réaliser une coulée verte vers le sud et la Loire pour sortir agréablement de la ville et y faire transiter les randonneurs à vélo.

 

- Faire venir de l’architecture contemporaine et ambitieuse dans certains quartiers par exemple dans le nouveau quartier de la gare. Créer là un quartier d’affaires qui donnera de la modernité à la ville.

 

- Rénover l’avenue Jeanne d’Arc : planter des arbres, mettre de l’herbe et installer un éclairage public digne de ce lieu.

 

- Créer un espace d’expositions pour l’Art Contemporain actuellement peu présent, par exemple à l’abbaye de Ronceray.

 

- Faire ouvrir au public les jardins de la Préfecture.

 

- Trouver une vraie vocation pour le château de Pignerolle à Saint Barthélémy : l’actuel musée de la Communication est quelque peu en errance.

 

- Faire évoluer le château pour qu’il soit plus présent dans la vie des Angevins : ne pourrait-on pas mettre la cour et les remparts en accès libre et y organiser davantage d’évènements ?

Voilà donc ma liste de suggestions, faite avec la candeur d'un nouveau venu. Cela va faire de dépenses, et tout n’est probablement pas du ressort de la Mairie! Mais, je suis prêt à patienter un peu… le plus important c’est de conserver une ville agréable et propre, où les écoles pour les enfants sont de qualité, où les personnes qui ont besoin d’aide la trouvent, où les entreprises prospèrent et où les gens vivent bien les uns avec les autres. Comme c’est le cas actuellement selon ce que j’ai vu ces 6 derniers mois…

 

Angers Maine.jpg

 

 

Encore une chose, le concours de statue… ma statue préférée reste «La Jeunesse» de Robert Wlerick au jardin des Plantes. C’est la première qui m’a séduit et je lui resterai fidèle… voilà déjà une première trace de de mon histoire avec Angers qui se construit.

Ah et puis un peu de pub : je suis maintenant consultant sur la région d’Angers (Stratégie d’entreprise, Ethique des affaires, Supply Chain Management etc.) et je donne des cours sur les mêmes sujets. Voici le lien vers mon profil. N’hésitez pas à me contacter si vous avez besoin de renseignements.

http://www.linkedin.com/pub/philippe-voyer/14/5a0/181

Alors Angevin ? Je n’ose encore le dire bien fort … mais je crois que j’y suis presque. Ce qui est sûr c'est que j'aime ma nouvelle ville.

 

 

02/06/2012

Je suis presque Angevin (3)

Je suis  retourné voir la première note de ce blog, celle du jour où je suis arrivé à Angers. J’y donnais   10 mots pour décrire  la ville que je découvrais. Les changerais-je aujourd’hui ?

- Claire : la pierre blanche partout, oui mais j’aime aussi le contraste avec l’ardoise noir,  les murs sombres des soubassements..

- Propre, oui certes presque partout. Une petite ralante quand même: il y a trop de crottes de chien dans l’allée Jeanne 10 mots,carrefour rameau,jeanne d'arcd’Arc!!  Tiens, mais au fait à Rotterdam je payais une taxe municipale de 118 Euros par an parce que j’avais un chien… Ici, rienn sauf erreur.  Mais pour l’allée Jeanne d’Arc,  ce n’est pas la faute de la municipalité, il y a des sacs à crottes et des poubelle, non c’est l’éducation des  maitres des chiens qui est à faire !

- Facile : on gare sa voiture, le parking n’est pas cher, et on peut tout faire à pied dans le centre. Oui toujours d’accord.

- Cool : les gens sont sympas, plutôt souriants. Mais oui, toujours d’accord, cela m’a surpris, je m’attendais à des Français ronchons…

- Bourgeoise : des immeubles Hausmaniens partout dans le centre, et même de très beaux hôtels particuliers dans les petites rues. Le carrefour Rameau me fait toujours cet effet là… mais je connais aussi les banlieues maintenant les anciennes et les nouvelles et des populations plus mélangées. Et la ville vote à gauche.  Mais  la  proportion de population ouvrière  n’a rien à voir avec les villes où 10 mots,carrefour rameau,jeanne d'arcj’ai habité, des ports en général de par mon métier, Rotterdam, Marseille, Rouen. Et il en est de même pour la population immigrée. Pour moi Angers reste très bourgeoise.  

- Jeune : il y a plein d’étudiants, de lycéens. Oui et j’ai découvert la richesse des universités, des écoles et une vie intellectuelle que j’apprécie.    

- Vélo : il y a des pistes cyclables, bonne nouvelle, je vais pouvoir continuer à circuler à vélo comme à Rotterdam; mais il y as des côtes, plus qu’on ne croit au début. Oui, le vélo est mon moyen préféré de transport. Grand plaisir de continuer comme en Hollande mais on pourrait utilement  rajouter des pistes cyclables en site propre…

- Histoire : on sent l’Histoire partout, et pas seulement autour du Château et dans églises; dans les rues étroites aussi, et dans les murs tout rapiécés des maisons, les statues des places. Oui, grand plaisir bien sûr de cette découverte des premiers mois. Je n’en reviens toujours pas du nombre d’établissements religieux. J’en découvre encore dans les périphéries.

- Sortir : la campagne est toute proche, on traverse la Maine, on la longe en marchant à l’amont ou à l’aval et on se retrouve dans les prés en une demi-heure. Oui bien sûr, avec le printemps je profite des bords de Maine, de bords de Loire. Je suis convaincu que la politique de Développement Durable de la ville et de la Communauté d’agglomération n’est pas simplement du « Green Washing ».  

- Tramway: la grande affaire de l'année, tout le monde en parle. encore et pas toujours en bien, mais ,moi je trouve cela plutôt bien.  Je suis toujours pour ! Il me semble que le débat sur cette première ligne est terminé. On parle  plutôt la deuxième…  je suis pour aussi!

 

Voilà, c'était donc pas mal observé, il n'y a pas un de ces mots que je changerais maintenant. Je rajouterais peut-être "Active". En arrivant je me suis demandé de quoi les gens vivaient ici... Il n'y a pas comme au centre de Rotterdam de grandes tours de bureaux, ni d'usines énormes visibles comme dans la zone portuaire  (avec il est vrai des fumées et des torches d'hydrocarbures...). Mais j'ai découvert  l'activité agroalimentaire, des moyennes entreprises avec des activités assez pointues, quelques grandes usines. Cela reste un peu trop discret et pour une bonne image de la ville il faudrait rendre cela un peu plus visible.  Partant de la douceur Angevine... il n'y aurait qu'un pas vers la mollesse, non?... alors il faut montrer qu'au contraire l'efficacité et la créativité peuvent aussi émerger ce de climat! 

 

 

 

29/05/2012

Je suis presque Angevin (2)

 … J’ai acheté un appartement à Angers et vais bientôt y emménager, n’est-ce pas là la signature authentique  de mon contrat d’Angevin ?  Bien sûr j’ai encore comparé cette expérience d’achat immobilier avec celle que j’avais eue aux Pays-Bas, et franchement les Néerlandais  ont un système bien mieux organisé : beaucoup moins d’agences sur le marché et surtout toutes les agences mettent tous leurs biens dans une base de données unique avec plein de photos d’excellente qualité, l’adresse et le descriptif exact (l’agence passe un contrat d’exclusivité   avec  le vendeur et ne craint donc pas de se faire piquer le bien par une autre agence vendeuse).  On peut tout débroussailler sur Internet et ne visiter que quelques biens bien sélectionnés. C'est efficace, raide et plus transparent.  

Il y aura bien sûr beaucoup d’autres traits des Pays-Bas que je regretterai. Je ne vais pas vous les énumérer! Non je vais plutôt vous faire une courte liste de ce que j’ai été vraiment content de retrouver en France, afin de ne pas oublier tous les bons côtés du vivre ici et peut-être de vous en faire prendre conscience :

-         Un médecin qui prend le temps de vous examiner et de vous écouter (les consultations aux Pays-Bas sont standardisées à  10 minutes  et ce n’est vraiment pas long)

-         Les forêts, la nature en grand, les collines,

-         Les jardins publics bien entretenus avec leurs massifs de fleurs proprets. Et oui, il y a beaucoup d’espaces verts aux Pays-Bas mais moins soignés qu’ici et les fleurs il faut aller les voir dans les champs en Noord Holland juste au Printemps.

-         La pierre dans les constructions (la brique même très savamment utilisée  lasse vite…), le roc dans les soubassements

-         L’élégance des dames, les devantures des magasins, un souci général de bon goût.

-         La diversité des produits de bouche, les vitrines des traiteurs, les menus des restaurants (mais il ne faut pas exagérer, on trouve de bons produits aux Pays-Bas en cherchant un peu)

-         Les bonnes manières à la Française : tenir une porte pour laisser passer l'autre, ouvrir la porte d’une auto pour une dame. Si, si, je vous assure cela se sent par rapport à une certaine rugosité batave !

-         Le très ancien : le roman ; les restes gallo-romains, et les fonds d’histoires et de légendes qui remontent à ces temps-là.

-         Les traditions de la terre et de la vigne.  La visite d’une cave de Coteau du Layon et la dégustation…coteau du layon