Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/01/2012

Outre Maine

J’ai mis quelque temps à découvrir la Doutre.  J’étais bien passé  rue Beaurepaire en voiture en me disant qu’il faudrait explorer cette rampe qui monte à droite (elle ne mène nulle part, on ne passe pas) et ces petites rues qui partaient aussi sur la droite, dont les noms ont visiblement traversé les  siècles, « Censerie », « Harpe »,  « Vauvert », « l’Hommeau » (j’y suis allé il y a quelques jours, on passe et l’on tombe sur un des plus beaux quartiers d’Anger !).

J’avais bien vu les bords de Maine sur la rive droite, j’avais recherché un appartement dans ces beaux immeubles modernes, et admiré le Théâtre (je viens de Rotterdam, ville la plus éloignée qui soit d’Angers - histoire disparue du fait du bombardement, industrie lourde- et j’y ai appris à regarder une belle architecture moderne). Mais je pensais que l’Outre-Maine, comme l’Outre-Seine à Rouen ou l’Outre-Garonne à Bordeaux ne valait que par le regard qu’elle permet sur la "vraie"  ville, de l’autre côté… Et bien non, il faut tourner le dos à la rivière, et s’enfoncer dans ce quartier qui existe en lui-même, un autre monde…Doutre,Angers,Bénédictins

 Je n’ai pas encore eu le temps de visiter cela avec un guide, je le ferai c’est sûr pour apprendre l’histoire. Je me suis simplement promené le nez en l’air, arrêté souvent (dans l’impasse Lanchenaut, à l’entrée de la ruelle des Greniers Saint-Jean, sur la place de la Paix, la bien nommée).  Une dame, visiblement très fière de son quartier m’a gentiment  incité à rentrer dans une cour donnant sur la rue Malsou pour aller voir encore un autre hôtel caché. La simple idée de retourner là-bas, souvent, pour admirer et deviner l’Histoire en regardant les vieux murs me réjouit. Je crois que je vais commencer à remonter les siècles  en allant, un matin assister à l’office au Monastère des Bénédictins. Un peu de chant grégorien au réveil pour me préparer au  voyage dans le temps... 

 

Les commentaires sont fermés.