Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/01/2012

Le Musée Jean Lurçat: les diagonales cachées

 Il y a une diagonale de la tapisserie à Angers qui traverse la ville et la Maine. Elle relie le Château et l’hôpital Saint-Jean ou plus précisément  ce que l’un et l’autre de ces hauts  lieux du Moyen-Age abritent : la tapisserie de l’Apocalypse et le Chant du Monde de Jean Lurçat qui en a été inspiré.


Lurcat.jpg

En dédiant cette magnifique salle des malades de l’hôpital Saint-Jean à la présentation de la grande œuvre de Lurçat, la ville d'Angers a créé une autre diagonale : elle relie Angers et le Sud-Est où sont situés les autres lieux où l’on a placé les œuvres d’artistes des années glorieuses,  qui en de grandes fresques ont conjuré la peur et   affirmé leur foi en l’avenir:

Chagall et le message biblique à Nice,carzou.jpg

Picasso à Valloris,

Léger au Mas Saint André à Biot,

Vasarelly à Aix,

Et un autre encore, moins connu mais qui me semble le plus proche de Lurçat, Carzou à Manosque.

Souvent on a associé l’art contemporain et l’art sacré ancien et c’est presque toujours réussi. Cela l’est  à Angers.

Les commentaires sont fermés.