Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/02/2012

Derrière les façades

Découvrir une ville par ses rues c’est comme croiser une femme…

On ne voit d’elle que ce qu’elle a choisi de montrer : un style, une façade, un maquillage quelquefois.

On peut avec un peu de chance entrevoir un peu plus, avec un petit coup d’œil bien placé. Et l’on rêve alors de ces choses cachées qu’il doit y avoir par derrière. Des jardins secrets,  des pleins et des  creux que l’on ne soupçonnait pas, des abandons et des trésors.

 

La cité (2).jpg

 

C’est à cela que j’ai pensé en entrevoyant les tourelles ou les feuillages par dessus les murs des maisons de la Cité. Hum, hum, était ce bien indiqué comme rêverie en ces lieux très dévôts… ? pourquoi pas après tout ces maisons resteront secrètes,  et c’est très bien comme ça, cela fait presque mille ans que cela dure.

 

 

Les commentaires sont fermés.