Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/02/2012

Un air de printemps au Mail

C’est  le plus banal des sujets de poème et sans doute un  thème très  commun de ce que l’on peut poster sur un blog, mais chaque année c’est pareil, cela me réjouit, alors inutile de résister…   je me promenais cet après-midi dans le jardin du Mail, 3 semaines à peine  après l’avoir observé sous la neige, et voilà ce que j’ai vu: 

Le manège est pris d’assaut : on n’arrive pas à accéder à l’avion, ni à la moto, ni à la voiture, même pas non plus au dos de Mickey. Il n’y a plus de place que sur le cygne, mais franchement quel petit mec  voudrait aller sur ce cygne…

jardin du mail,brasserie du mail,manège

Il y a bien les poneys vivants pour de vrai, qui sont sortis enfin de leur écurie  où ils se sont morfondus  pendant la neige, mais là aussi il y a la queue, pas facile la vocation de cavalier au printemps.

Pour les grands c’est pareil : la terrasse de la brasserie du Mail est pleine, on a servi à déjeuner dehors et les travailleurs ont eu du mal à redécoller après le café pour « y » retourner.

Les bancs sont pris d’assaut : des bandes de lycéens les disputent aux bandes du 3ème âge, mais tout le monde est réjoui. Ouf, il n’y a pas de bagarre.  

Les filles montrent leurs jambes, les garçons leur nouveau jogging. Baisers lycéens qui n’en finissent pas…    On sort les bébés, les vrais dans les poussettes des mamans, et ceux des petites filles dans les poussettes de Noël dernier.

On en est tous là, chaque année c'est la même chose, un petit air de douceur après l'hiver et on veut tous repartir faire un tour de manège. Mais les pousses des bulbes n’ont pas encore fleuri, les bourgeons sont tout petits. Il n'y a pas encore de vert dans les arbre  et on n’ a pas remis d’eau encore dans la grande fontaine…

Dimanche il va refaire mauvais. Profitons-en. 

 

Les commentaires sont fermés.