Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/04/2012

Izis le "colporteur d'images" à la bibliothèque universitaire

Il y a au moins 3 bonnes raisons d’aller faire un tour à la bibliothèque universitaire dans le campus Saint-Serge. 

D’abord le bâtiment de l’université est d’une architecture élégante. Il se  présente comme un peigne avec un rythme de bâtiments blancs donnant sur une grande surface d’herbe. L'ambiance sur l'herbe était  très cool cet après-midi  en ces beaux jours de printemps. Avec le beau bâtiment de la maternité de l’hôpital de  l’autre côté de la Maine, dont les damiers noirs et blancs me semblent repris aussi de ce côté-ci, il constitue un bel ensemble d’architecture contemporaine tout près du centre d’Angers.

Biblio Universitaire.jpgEn entrant dans la bibliothèque, j’ai  trouvé que l’architecture intérieure était  encore plus belle avec de  grandes hauteurs,  des mezzanines en bois clair, de belles harmonies de couleurs et un éclairage azimutal. Cela doit être un vrai plaisir de venir travailler là. Et il n'y apparemment pas besoin d'être étudiant pour cela: il y a un endroit très agréable qui domine la Maine par une grande baie  où l’on peut venir lire la presse ou des revues intellos  passionnantes mais que l’on n’a pas envie d’acheter (les Débats, Futuribles, Esprit etc.). Je vais revenir une fois par mois c’est sûr.

La troisième raison, c’est qu’il y a un espace d’exposition de photos à l’entrée de la bibliothèque (et également à la galerie 5 dans une autre bibliothèque à Belle-Beille). En ce moment ce sont des superbes photos d’Izis, unIzis.jpg photographe de Paris-Match des années 50 et 60. Il y a des portraits (Roland Petit qui danse avec ses doigts,  Breton devant ses statuettes primitives, Utrillo en train de peindre, Léotaud, Duke Ellington, Céline,  P.E.Victor, Piaf etc.), et des photos de gens simples aussi (des mineurs, des pèlerins à Fatima, des réfugiés).  La bibliothèque a en dépôt de plus un fond de photos de Dityvon et les expositions de photos sont régulières.

Le seul problème je pense c’est d‘attirer en cet endroit d'autres  visiteurs que les étudiants.  Même si c’est très proche du centre on ne tombe pas là-bas par hasard. Alors si vous voulez y aller, traversez la grande surface d’herbe que l’on voit du tram, et la bibliothèque est au milieu !   Cela vaut la peine.    

 

  

 

Commentaires

Izis Bidermanas est un des grands photographes humanistes qui a capturé l'atmosphère des années 50 à Paris ou à Londres. Moins connu que Robert Doisneau, certains de ses clichés marquent tout autant. Il faut aller voir cette exposition, c'est une grande chance pour Angers! "Izis, Paris des rêves" le catalogue de l'exposition qui a eu lieu à l'Hôtel de Ville de Paris en janvier-mai 2010 est un des beaux livres à regarder et re-regarder sans modération.

Écrit par : Nicolas | 03/04/2012

Les commentaires sont fermés.